Concept


Cette « performance collective » prend la forme d’une discussion littéraire publique. L’auteur et les lecteurs se retrouvent, en présence de modérateurs, pour parler d’un livre comme s’il venait d’être publié, et en discutent les pourquoi et les comment ; ce faisant, ils le créent ensemble, les uns en inventant de possibles questions, les autres en imaginant des réponses cohérentes entre elles. En même temps que l’auteur et les lecteurs jouent avec les codes et les figures du discours littéraire, Livre imaginaire crée les conditions de l’élaboration en temps réel d’une fiction ouverte à tous.

La rencontre se conclut par l’écriture de la quatrième de couverture du livre par les spectateurs, puis, à partir de ces propositions, l’animateur en rédige une version définitive a posteriori et l’adresse par email aux participants.

Crédits photo : Anne Groisard

Livre imaginaire
à la Fête du livre à Bécherel