• Écrivain
  • Œuvres participatives
  • Panier littéraire

L’auteur nazairien Joël Kérouanton et l’artiste plasticien Thierry Le Saëc créent ensemble un livre d’art fabriqué en seulement 20 exemplaires, chacun comportant des pièces uniques.

Il y a dix ans de cela, Joël Kérouanton menait un atelier d’alphabétisation à Château-Thierry. Ses stagiaires ? Des femmes issues de l’immigration d’une quinzaine de nationalités différentes. Il aura fallu sept ans à l’auteur pour trouver une forme littéraire cohérente à cette expérience intensément vécue : que signifie changer de pays, changer de langue ? Que fait-on de sa langue d’origine, on l’oublie ou on la revendique ? Quelle nouvelle langue apprendre, celle de l’Académie ou celle de ses enfants ? « Le livre raconte cela, ce n’est pas une machine enregistreuse de paroles de femmes. Je raconte nos écarts, nos décalages, ce qui nous différencie, moi qui joue la langue, et elles pour qui ce n’est pas un jeu. La demande venait de la Ville de Château-Thierry et du Département de l’Aisne. C’était une commande utilitaire, alors pourquoi ont-ils fait appel à un écrivain ? Dans l’idée de magnifier ces paroles ? Ecrire ce qui nous liait et ce qui nous différenciait est pour moi le geste le plus respectueux qui soit », explique Joël Kérouanton.
Le texte final a fait l’objet d’un livret remis à chaque participante en 2015. Mais il fallait ensuite aller plus loin, trouver la forme plastique à cette forme littéraire de poème-récit. C’est la rencontre avec l’artiste Thierry Le Saëc qui donna naissance à ce mariage de mots et de gra- vures réhaussées à la gouache sur vélin d’Arches et vélin BFK de Rives, accompagnées d’une suite de bois gravé. Une œuvre d’art à part entière exposée au salon du livre d’artiste Pages à Paris. L’ouvrage est visible jusqu’au 8 janvier à la librairie l’Embarcadère, à Saint-Nazaire.

Mireille Peña
L’estuaire n°1493, 19 décembre 2018 au 01 janvier 2019.